Améliorer l’offre alimentaire dans les entreprises, un geste plus apprécié qu’on le pense.

Améliorer l’offre alimentaire dans les entreprises, un geste plus apprécié qu’on le pense.

Peut-on exiger une politique alimentaire restreignant le personnel dans leurs choix alimentaires? Bien sûr que non.   Devrait-on avoir des aliments « malbouffe » à la disposition de tous dans nos distributeurs de collations ou repas de cafétéria? Non plus.

En fait, je modère ma réponse.  L’idéal serait d’avoir que des aliments santé dans les machines distributrices et à la cafétéria et que tout le monde soit heureux. La vérité est que tous ne sont pas au même point dans leurs choix alimentaires. Comme tout nos objectifs, nous voulons tendre vers une offre alimentaire saine.   Et savez-vous quoi? Il y a de fortes chances que votre personnel n’attend que ça?   Voici quelques résultats de diagnostics santé d’entreprises ainsi que le résultats des améliorations mises en place.

Entreprise 1 : Dans le domaine de l’hôtellerie

Le sondage dévoilait que :

85 % des répondants ont l’intention de manger au moins 5 portions de fruits et de légumes par jour prochainement.

Afin de favoriser une saine alimentation, quelques commentaires ont été émis lors des sondages et des entrevues :

  • Des choix de repas santé le midi
  • Des choix santé dans les machines distributrices
  • Des aires de repas acceptables, etc.

L’entreprise craignait apporter un changement puisque les machines distributrices sont disponibles tant pour le personnel que pour les clients.  Dans ce cas, pourquoi ne pas faire un sondage client? La santé est devenue une préoccupation pour l’ensemble de la population  et quoi de plus frustrant que  d’être hébergé à un endroit où l’accès à des collations est difficile, sauf si vous cherchiez une barre de chocolat!  Une offre plus variée aura plus de chance de plaire au personnel ainsi qu’aux clients.

C’est ce que cette entreprise a fait, sans changer la machine distributrice, ils ont changé quelques collations pour y ajouter des noix et d’autres produits plus santé, parfois même des produits de la région.  En saison, des paniers de pommes ont été placés dans les aires de machines distributrices gratuitement pour tous.

Résultat : Aucune plainte de clients mécontents, c’est même le contraire qui s’est produit! Les employés sont également contents et même fiers de l’écoute qu’ils ont ressenti de la part de l’employeur.

Entreprise 2 : Entreprise de professionnels/bureau

Le sondage dévoilait que 36% des commentaires reçus concernaient une offre alimentaire plus saine à l’égard des repas ainsi que des collations.  Les actions favorisant la saine alimentation arrivaient en première position dans les priorités d’action parmi toutes les sphères d’intervention (Conciliation travail – vie personnelle, habitudes de vie, pratiques de gestion, environnement de travail).

L’entreprise a mis en place son comité santé mieux-être et déciderons de la suite des initiatives.

Entreprise 3 : Commerce de détail, heures d’ouverture prolongées

Le diagnostic dévoilait que 32% des répondants sautaient le déjeuner puisqu’ils entrent aux petites heures du matin pour le placement de produits.

Résultat : La pause déjeuner a été instaurée avec  l’achat d’un mélangeur pour faire des smoothies et tout le nécessaire.  D’autres initiatives ont été mises en place tel qu’un club de course, mais c’est la pause-déjeuner a fait le plus jaser.

Plusieurs entreprises m’ont également fait le commentaire que l’épicerie est à côté de leur travail et que les employés peuvent aller chercher ce qu’ils veulent, même des barres de chocolat.  Effectivement, et on ne peut pas contrôler ce que les gens apporteront dans leur lunch.  Mais, comme à la maison, si la barre de chocolat (pour garder le même exemple) n’est pas dans le garde-manger, il y a de fortes chances que nous laissons tomber le projet.

Entreprise 4 : Professionnels/bureau

Dans ce cas-ci, c’est le comité social qui a pris l’initiative de faire des changements dans l’offre de collations sur place.  Auparavant, on y trouvait une variété de chips et de chocolat vendus au profit d’un organisme sans but lucratif, une machine à boisson gazeuse et un frigo pour les lunchs du personnel.

Plusieurs changements ont été apportés : la machine distributrice pour la boisson gazeuse a fait place à un deuxième frigo qui sert maintenant pour les lunchs. La boîte de friandises au profit d’un organisme a fait place à une panoplie de collations saines: compotes, fruits séchés, noix, barre collation santé,  yogourt, jus de légumes  au profit du comité social! Les barres de chocolat et la boisson gazeuse n’ont pas été éliminées complètement, mais elles prennent maintenant une petite place parmi les collations.   Voici quelques photos des changements.

IMG_1904 IMG_1910 IMG_1909

Bravos à ces entreprises qui ont osé!