Entrevue avec Jason Kacprzak, du Bistro Kapzak, et son effiloché de lapin

Entrevue avec Jason Kacprzak, du Bistro Kapzak, et son effiloché de lapin

Un baccalauréat en physique de l’Université Bishop’s en main, Jason Kacprzak décide de se lancer dans sa réelle passion; la cuisine. De descendance polonaise, il souhaite partager son héritage familial et son amour pour les fourneaux en intégrant des produits régionaux dans ses plats. Il propose une cuisine réconfortante avec une touche européenne dans son restaurant plein cœur du centre-ville de Sherbrooke; le Bistro Kapzak.

Quelle est l’importance d’intégrer des produits sains et des produits locaux dans tes repas, au restaurant?

Le plus important pour nous c’est ça. C’est de mettre en valeur le local et les produits de la plus haute qualité. Le restaurant est certifié Créateurs de saveurs; ça nous oblige de faire affaire avec beaucoup de fournisseurs de la région plutôt que quelques uns. Pour les mettre en valeur au maximum, notre cuisine, la création des assiettes, est simple.

Que signifie le mois de la nutrition pour toi?

Ce mois a été mis en place pour éduquer les gens pour qu’ils sachent comment bien manger, more healthy (plus santé). Cette occasion est le fun pour nous, ça nous aide à démontrer que la nourriture polonaise peut signifier manger santé; on est prêt à le mettre en valeur. Le polonais c’est pas juste des patates!

Pour toi, quel sont les essentiels pour un lunch au travail?

Pour moi, personnellement, le lunch doit être copieux et léger en même temps. Tu ne veux pas attendre et toujours regarder l’heure avant de souper mais tu ne veux pas «pogner un down». Tu as besoin de protéines pour te soutenir jusqu’au souper et y rester productif. Une fois, un midi, un homme m’avait demandé une double portion de ribs; je n’offre même pas une portion double sur mon menu. Je me disais «Outch! ce gars-là travaillera pas vraiment cet après-midi».

Bistro Kapzak crédits Destination sherb2

Effiloché de lapin du Bistro Kapzak

6 personnes

Ingrédients

3 tomates Heirloom, tranchées mince
1 échalote française, hachée finement
1 carotte, coupée
1 oignon, coupé grossièrement
2 branches de céleri, coupées
1 tasse de raisins secs
1 tasse d’eau
1 lapin entier, du Lapin de Stanstead
1 cuillère à thé de cannelle
1 cuillère à thé de muscade
Huile d’olive
Sel et poivre

Mettre tous les ingrédients dans une casserole allant au four sauf les tomates et l’échalote.
Couvrir et cuire à 425⁰ F durant 1 heure.
Effilocher le lapin et mettre de côté.
Dans les assiettes, faire un lit avec les tomates tranchées et ainsi couvrir d’échalote et d’un filet d’huile d’olive.
Saler et poivrer.
Ajouter une portion de lapin effiloché dans l’assiette et servir.