L’arrêt tabagique en milieu de travail : un travail d’équipe

L’arrêt tabagique en milieu de travail : un travail d’équipe

L’arrêt tabagique est un défi important et très personnel. Le vivre avec ses collègues de travail peut consister une source de motivation ou une source de découragement voir même de frustration.

Prendre la décision d’arrêter de fumer est exigeant; parfois les tentatives sont nombreuses.  Selon les statistiques, un fumeur tentera de cesser la cigarette trois à cinq fois avant de réussir : chaque tentative est une réussite qui mène vers le succès. Par contre, le fumeur possède souvent une perception négative de sa rechute. Déçu de son échec, il une perception personnelle d’un être faible. Sévère envers lui-même, il craint le jugement des autres collègues et/ou ressent de la pression, en vivant le processus d’arrêt à la lumière de ses collègues, amis et famille. Ces considérations deviennent parfois un frein à la participation au programme d’arrêt tabagique au travail. Toutefois, le groupe peut contribuer à l’harmonie du programme.

Le programme d’arrêt tabagique de Via L’Attitude se déroule durant quatre mois pour un total de dix rencontres de groupe. Une plage horaire est aussi disponible pour rencontrer l’infirmière de façon individuelle. Aucune date butoir exige l’arrêt de fumer. Les individus suivent leur rythme. L’information reçue durant les rencontres les rapprochera de leur but ultime. Les ressources gratuites comme le Défi J’arrête, j’y gagne et le SMAT sont expliquées et encouragées pour maximiser leurs chances de réussite. La communication interne est fondamentale pour offrir aux non-fumeurs et aux fumeurs d’être un acteur des facteurs de succès de l’entreprise.

Votre rôle de parrain ou de marraine

  • Être à l’écoute de votre partenaire, l’encourager et le soutenir dans les moments difficiles.
  • Lui montrer que vous avez confiance en sa réussite: il relèvera le Défi avec succès.
  • Lui rappeler ce qui l’a motivé à cesser de fumer si sa volonté est à la baisse.
  • Rester patient et compréhensif quand il a des sautes d’humeur et des moments d’impatience.
  • Vous renseigner sur l’abandon du tabagisme. Visitez la section «J’arrête» sur le site defitabac.ca.

Pour aider votre partenaire

  • Soulignez ses efforts par des messages de félicitations ou des surprises. Par téléphone, courriel, messagerie texte, en personne, les encouragements vont l’aider à ne pas craquer.
  • Demandez-lui ce qu’il désire, comment il aimerait que vous l’aider.
  • Encouragez-le à être actif physiquement, à relaxer et à se changer les idées. Pourquoi ne pas lui proposer de prendre une pause avec vous, une marche par exemple?
  • S’il vit avec des fumeurs, encouragez-le à leur demander de fumer à l’extérieur. Vivre dans un environnement sans fumée augmente les chances de réussir à arrêter de fumer et diminue les risques de rechute.
  • Si votre partenaire utilise une aide pharmacologique pour arrêter de fumer, invitez-le à suivre son traitement tel qu’il a été prescrit et à s’adresser au pharmacien ou au médecin s’il a des questions.

Que faire en cas de rechute?

  • Évitez de juger votre partenaire. Il faut en général plus d’une tentative pour cesser de fumer pour de bon.
  • Faites-lui comprendre qu’on peut perdre une bataille sans perdre la guerre. Encouragez-le à faire un autre essai lorsqu’il sera prêt.
  • Invitez-le à réfléchir aux raisons qui l’ont fait rechuter. Il sera mieux préparé la prochaine fois.
  • Gardez en tête que c’est SA motivation qui compte. Ne le poussez pas trop.

Une autre ressource est disponible pour recevoir des trucs par textos et avoir un soutien gratuit 24/2,  c’est le service SMAT.

Source : www.défitabac.qc.ca