Veronica Kaczmarowski, du restaurant Le Cartier, et sa mousse au chocolat 5 minutes

Veronica Kaczmarowski, du restaurant Le Cartier, et sa mousse au chocolat 5 minutes

Veronica Kaczmarowski a gradué comme Chef de cuisine internationale en Australie en 1982.
Chef cuisinière pour plusieurs restaurants spécialisés en alimentation naturelle, elle a fondé un restaurant végétarien reconnu pour sa cuisine thaï/californienne d’avant-garde à Brisbane.  Après avoir travaillé et enseigné en Australie, en Europe et au Canada, Veronica a complété une diplôme en nutrition appliquée aux États-Unis et en naturopathie à Montréal.
Passionnée par les solutions face aux intolérances alimentaires, l’alimentation saine et la diète anti-douleur/anti-inflammatoire de Dr. Jean Seigalet, elle est passée maître dans l’art de marier les saveurs et la santé.  On faisant l’acquisition du Restaurant Le Cartier/Pub Saint-Malo en face du Lac des Nations à Sherbrooke en 2013, elle se donne comme mission d’offre une cuisine ensoleillée, avec beaucoup de choix sans gluten, sans allergènes majeurs et anti-inflammatoire.  

Le professionnalisme et la joie de vivre de Veronica caractérisent ses cours, ses consultations et ses conférences… et maintenant son restaurant!

 

 Veronica Kaczmarowski, propriétaire du restaurant Le Cartier et naturopathe

Quel est, pour vous, l’importance des produits locaux et sains dans vos plats?

En fait, la mission et le principe directeur de mon restaurant est de manger sainement. Le volet santé de notre menu doit devenir un code de route. Ma mission la plus avant-garde se veut de faire comprendre l’impact de la nourriture.  Nous offrons une gamme de repas suivant l’approche anti-inflammatoire : sans gluten, sans produits laitiers, sans les principaux allergènes de nos jours et évitant la cuisson à haute température.  De plus nous spécialisons en alimentation vivante  et éliminons le plus possible les produits raffinés, transformés et génétiquement transformés.  Des tests ont été effectués sur des animaux; en plus d’avoir un effet destructeur sur les intestins, les OGM ont été reliés à une réduction de la fertilité et la croissance des cancers.

C’est donc simplement naturel pour nous d’essayer d’utiliser de plus en plus des produits locaux sur un plan moral et environnemental. Certes, ce serait difficile d’utiliser juste du local : nous n’aurions pas de fraises toute l’année ou de gâteau au chocolat. Nous choisissons une façon pour utiliser les produits locaux sans perdre leur goût. La fleur d’ail, l’ail, les courgettes, le sirop d’érable, les tomates, les courges, les pousses, plusieurs fines herbes, le miel non-pasteurisé, les fleurs comestibles, les pommes et le jus de pomme proviennent de producteurs locaux, quelques uns en saison, quelques uns tout l’année. Nous commandons aussi beaucoup de produits de la coopérative La Grande Ruche.

Pour la fermentation comme la choucroute et le kimchee, nous achetons des bocaux en poterie d’un artisan local, Réjean Côtes. L’été prochain nous cultiverons nos propres fines herbes dans le jardin du restaurant – la ciboulette, la menthe, le persil et le thym.

En plus, tous nos repas goûtent super bon! Souvent, nous voyons des couples ensemble. L’homme commande un burger et la femme choisi un plat de notre volet santé. Drôle mais vrai, le copain fini toujours par piquer dans l’assiette de la fille!

Le Cartier

Le restaurant Le Cartier en été, superbe!

Que signifie le mois de la nutrition pour toi?

C’est ambigu. Pour nous, c’est l’année de la nutrition, ce n’est pas un mois. Il faut se laver tous les jours, pas une fois par semaine. Pourquoi faire attention à notre santé seulement un mois par année? Mais le mois de la nutrition doit élever la conscience de notre société et placer plus d’attention sur bien manger.

IMG_0111

Le Cari thai vert, présent sur le menu régulier

Quel est le must pour son lunch au travail?

Une question comme cela ne peut pas se vraiment se répondre : c’est trop général. Je m’explique, d’une personne à l’autre, l’alimentation doit être différente puisque tout dépend, entre autres, de leur âge, de leur santé, de leurs activités, de leur métabolisme et de leurs problèmes de santé. Il n’y a pas de must pour guider personne.

Les lignes directrices pour une saine alimentation, pour moi, serait de manger le plus frais possible. Notons que tous les sucres et les huiles sont raffinés en plus des pâtes et des pains.

Durant des millions d’années, soit durant au moins 98% du temps sur terre, l’humain a mangé de cette façon. Nous possédons, encore, le même corps mais nous avons transformé notre alimentation avec des nourritures transformées.

Considérant les différences d’une personne à l’autre, elle suggère la lecture de deux livres suivant ses principes directeurs en alimentation :

Recettes pour une santé absolue; Des aliments nature et des choix de vie qui vous aideront à mieux vivre et à avoir un corps plus vigoureux, Susan Smith Jones PH.D., ADA

Recettes gourmandes contre la douleur chronique, Jacqueline Lagacé, Ph.D. avec la collaboration de Louise Labrèche, Louise Côté et les chefs Kévin Bélisle et Jean-Marc Enderlin du Spa Eastman, Thierry Souccar Editionscartier verriere en bas

 

Petite note de la part de Via l’Attitude.

Si vous êtes encore incertains, nous vous suggérons fortement de vous déplacer au restaurant Le Cartier et, comme premier essai, de commander une entrée du volet santé puis choisir comme repas principal un repas que vous auriez choisi en temps normal. Après cet essai, vos craintes seront dissimulées et vous y retournerez pour manger entièrement un repas du volet santé Le Cartier : nous vous le promettons!  Encore mieux, si le temps vous le permet, commandez votre entrée du volet santé, une fois que vous y aurez goûté, vous déciderez peut-être  de poursuivre votre repas dans les choix santé, vous ne serez pas déçu!

 

Mousse au chocolat 5 minutes

Dans cette recette, les super-aliments sont les avocats, le cacao cru et le maca. L’avocat est un puissant antioxydant ainsi qu’un des 7 aliments champions alcalinisants et donc anti-acidité. Le cacao cru (pas le cuit!) est aussi un antioxydant encore plus puissant que les bleuets (myrtilles), en plus d’avoir un effet antidépresseur. Et à son tour, le maca est un énergisant incroyable ainsi qu’un régulateur hormonal au niveau de la testostérone.

Temps de préparation: 5 mins

Temps total: 10 mins

Portions: 4

¼ tasse dattes trempées dénoyautées

¼ tasse sirop d’érable (ou un peu plus au goût)

2 petits avocats

1/3 tasse cacao cru en poudre

1 c. à thé de maca en poudre *optionnel

¼ tasse d’eau de source (et plus si nécessaire)

¼ c. à thé de vanille en poudre

Mettre les dattes, le sirop d’agave et la vanille dans le contenant du vitamix (un mélangeur). Rajouter les avocats, le cacao et le maca en poudre. Réduire en purée. Rajouter l’eau, et plus si nécessaire.

Les avocats et le cancer : les avocats sont reconnus depuis longtemps pour leurs propriétés anti-cholestérol et leur capacité à maintenir la santé cardiovasculaire. Mais il y a du nouveau : selon les derniers résultats de recherche du Dr Steven M. D’Ambrosio et ses associés à l’Ohio State University, aux États-Unis, il semble que les composés phytochimiques extraits de l’avocat Haas (variété à peau rugueuse et sombre) sont capables de détruire les cellules cancéreuses par voie orale ainsi que d’empêcher les cellules pré-cancéreuses d’évoluer en cancer