cold, weather, winter

COVID-19 : santé mentale et activité physique

La pandémie a des impacts très importants sur la santé mentale et le bien-être psychologique des Québécois. La population québécoise serait particulièrement vulnérable face à l’anxiété et la dépression en cette période de pandémieEn effet, nous réalisons assez bien l’effet de cette pandémie sur notre équilibre de vie. Il est donc important de considérer l’activité physique comme solution complémentaire. 

La santé mentale, une question de bien-être

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé mentale comme étant « un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et fructueux et contribuer à la vie de sa communauté ». 

 Il est important de spécifier que la santé mentale est plus que l’absence de maladie. En ce sens, une personne peut vivre avec une maladie mentale et avoir un bien-être mental qui pourrait se refléter à travers des relations satisfaisantes ou un emploi épanouissant. Ainsi, la santé mentale est affectée par de nombreux facteurs de notre vie quotidienne, y compris le stressl’anxiété et la dépression 

« La dépression est un trouble mental courant qui touche plus de 264 millions de personnes de tous âges dans le monde. L’Organisation mondiale de la Santé indique que la dépression est la première cause d’incapacité dans le monde et contribue fortement à la charge mondiale de la maladie. »

En cette période de pandémie, la population québécoise serait particulièrement vulnérable face à l’anxiété et la dépression. Cette anxiété serait due à une multitude de facteurs, notamment la distanciation sociale qui peut augmenter le niveau de stress et d’anxiété vécus par une personne.

Si les personnes ou malades chroniques se protègent en restant chez elles, elles ne contracteront pas le coronavirus, mais elles développeront des pathologies liées à la sédentarité et au lien social. 

L’activité physique est d’ailleurs le premier médicament efficace pour la dépression légère. 

Les effets bénéfiques pour la santé mentale

La pratique d’activités physiques peut contribuer:  

Retirer tous les bienfaits de l'activité physique

En cette période d’instabilité et d’adaptations, profitons donc de tous les bienfaits de l’activité physique sur notre santé mentale.

Le comité scientifique de Kino-Québec vient de publier l’avis Pour une population québécoise physiquement active : des recommandations / Savoir et agir. Le document, qui s’appuie sur une imposante revue de la littérature scientifique, formule deux recommandations générales pour que l’ensemble de la population québécoise puisse retirer le maximum d’effets bénéfiques de la pratique d’activités physiques: 

Le niveau d’activité physique fait référence au produit du volume (fréquence X durée) et de l’intensité des activités physiques pratiquées sur une période donnée. 

On bouge!

Les effets bénéfiques, de façon générale, augmentent avec la pratique d’activités physiques. Plus spécifiquement, les auteurs de ce document indiquent que même une faible augmentation du niveau d’activité physique chez une personne en faisant peu ou n’en faisant pas procure des effets bénéfiques importants sur le plan du bien-être et de la santé. 

« Mieux vaut faire un peu d’activité physique que de ne pas en faire du tout, et en faire davantage est encore mieux. »

On varie!

Il est préférable de valoriser la pratique régulière d’activités physiques diversifiées de tous types et à différentes intensités, en pratique libre ou organisée, à l’intérieur ou à l’extérieur et dans divers contextes et environnements. 

En pratique, l’activité physique idéale en temps de COVID-19 doit se pratiquer en extérieur: les risques y sont moins importants, parce qu’il y a une meilleure ventilation.   

Des occasions diversifiées de pratique d’activités physiques permettent à chacun et à chacune de trouver la formule qui lui convient tout en respectant ses goûts et ses champs d’intérêt. 

« Toutes les activités physiques procurent des effets bénéfiques, mais aucune ne peut offrir tous les bienfaits d’une pratique variée. »

Simple et accessible

Mettre l’activité physique au cœur de ses priorités constitue une mesure simple et accessible à tous permettant de prendre soin de son bien-être et de sa santé, y compris la santé mentale. 

Pour rester physiquement actif chez soi, lOrganisation Mondiale de la Santé suggère:     

Intégrer la pratique d’activités physiques dans votre quotidien  Réservez un moment de la journée à l’activité physique. Plusieurs activités physiques sont accessibles à la maison, par exemple de la marche ou un cours d’exercice en ligneAugmenter progressivement la durée par période d’au moins 10 minutes.  

Essayez de ne pas rester assis trop longtemps. Diminuer le plus possible vos comportements sédentaires. Idéalement, faites une pause de 3 à 5 minutes toutes les 20 à 30 minutes. Levez-vous et étirez-vous que ce soit pour travailler, pour étudier, pour regarder la télé, pour lire, pour consulter les réseaux sociaux ou pour jouer à des jeux sur écran. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *